Le Commandant Bill (d'Armel JOB)

13 mai, 2009

Le titre est passe-partout, on se dit: un roman de guerre en Ardenne, des souvenirs, un témoignage bien utile pour la mémoire, et puis on lit, le plaisir, l'humour....l'auteur noue son intrigue de telle sorte que jamais l'intérêt ne faiblit.Plus de pages sont tournées, plus on a envie de savoir. Ce qui n'entrave pas une fine description des moeurs villageoises de nos parents ou grands-parents ( ou arrière-grands-parents) de nos Ardennes, la cuisine fruste et gouteuse, les objets et ustensiles du quotidien décrits dans leur vérité, dans une ambiance d'été torride, en 1940, quand un avion allemand perdu se jeta dans une forêt près d'un village de la haute Ardenne. Deux hommes à bord, mais dans le village ne demeurent que des femmes et des vieux, les jeunes hommes sont prisonniers ou dans le maquis.

Que faire de cet avion, de ces Allemands? Une solution radicale est trouvée. Les villageois, comme la plupart d'entre nous, ne sont ni trop malins, ni trop courageux ni trop lâches, uniquement soucieux de vivre en paix. Voilà l'humain dans sa réalité et ...sa drôlerie! Car Armel Job  y va de bon coeur et le lecteur le suit dans les rires et la tendresse et les larmes. Roman d'amour, jeu de dupes quand l'un se croit à tort plus malin que l'autre. Ce merveilleux petit roman est écrit avec justesse, le vocabulaire est précis sans être trop ampoulé, et les personnages sont inoubliables, la beauté de Louisa, la rouerie "honnête" d'Eva, le regard bleu perle de Werner, et la vie des enfants, des animaux, et ces bouderies, ces couples assortis et mal assortis, les conflits des générations, la place de l'étranger dans le milieu campagnard de l'époque, la mémoire des vieux, les affaires de famille....tout y est, fond et forme, rien à ajouter ni à retrancher.

Armel Job nous offre là un petit bijou que le lecteur doit illico recommander à ses amis, mieux; que les amis l'achètent pour que le livre et l'éditeur vivent...!

 

Armel JOB, Le commandant Bill, roman, éd. Mijade, Namur, 2008, 192 pages, 8 € en librairie.